Procès De Gelder - "Notre souffrance n'est rien comparée aux autres"

11/03/13 à 11:54 - Mise à jour à 11:54

Source: Le Vif

(Belga) Les parents d'un garçon qui avait 10 mois quand il a été poignardé à la gorge par Kim De Gelder, sont conscients de la chance qu'ils ont que leur enfant soit encore en vie. "Notre souffrance n'est rien, comparée à la souffrance infligée aux autres", a déclaré le papa lundi matin.

Procès De Gelder - "Notre souffrance n'est rien comparée aux autres"

Tout comme les autres parents d'enfants accueillis à la crèche Fabeltjesland, le couple a vécu une période insupportable d'incertitude le jour des faits. "Je l'ai heureusement directement reconnu à l'hôpital", a commenté le papa. "Il avait un gros bandage au cou, mais il a pu rentrer à la maison le jour suivant. Le chirurgien plastique a fait un travail fabuleux. Les semaines suivantes ont été très perturbées pour notre fils, mais maintenant, ça va très bien", a ajouté la maman. Le couple a conscience de la chance que son fils a eue. "On pense immédiatement aux autres. Notre souffrance n'est rien, comparée à la souffrance infligée aux autres", a expliqué le papa. "Nous avons pu donner une place aux faits, mais il ne se passe pas un jour sans que j'y pense. (...) J'ai l'impression que ce procès en aidera beaucoup à faire leur deuil. C'est dommage d'avoir dû attendre quatre ans et qu'il ait été aussi incertain qu'un procès serait organisé." (232)

Nos partenaires