Procès De Gelder - les psychiatres ont écarté l'hypothèse de la schizophrénie

15/03/13 à 10:56 - Mise à jour à 10:56

Source: Le Vif

(Belga) Kim De Gelder n'est pas schizophrène, mais présente plutôt les caractéristiques de troubles de la personnalité comme la psychopathie ou le narcissisme. Ce sont les conclusions tirées par les experts-psychiatres après avoir étudié le cas de l'accusé.

Procès De Gelder - les psychiatres ont écarté l'hypothèse de la schizophrénie

"Kim De Gelder présente des traits de caractère compatibles avec un trouble de la personnalité schizotypique, dans les courts passages psychotiques qu'il a connus, son isolement social, les hallucinations, etc.", a expliqué le docteur Steemans. "Il présente aussi des traits antisociaux: il est arrogant, manipulateur, n'a pas d'empathie, fait preuve de sang-froid. Les caractéristiques antisociales renvoie à la psychopathie." Kim De Gelder a aussi des traits narcissiques, a constaté le psychiatre. Il a expliqué pourquoi le collège d'experts avait finalement écarté l'hypothèse que Kim De Gelder soit schizophrène. "Les éléments permettant de le croire étaient en permanence apportés par ses parents et ses proches, et les médecins qui l'ont examiné ne l'ont pas corroboré. Il n'a jamais eu de médication spécifique, les hallucinations et les délires qu'il a connus n'ont jamais été très longs, il est manipulateur. On est plus dans un trouble de la personnalité que dans une maladie mentale." (PVO)

Nos partenaires