Procès De Gelder - "Laissez-le répondre comme il a envie"

28/02/13 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Source: Le Vif

(Belga) Jaak Haentjens, l'avocat de Kim De Gelder, a pris la parole plus souvent jeudi matin. Il a ainsi suggéré que l'accusé n'avait pas agi de manière réfléchie après son départ de la crèche Fabeltjesland. Il a également demandé de laisser Kim De Gelder, confus, "répondre comme il a envie". Pour l'avocat, Kim De Gelder doit être déclaré irresponsable de ses actes.

Jaak Haentjens a remarqué que son client ne s'était pas rendu méconnaissable immédiatement après la tuerie dans la crèche Fabeltjesland à Termonde. Il avait gardé ses cheveux roux, ses vêtements spécifiques et son sac à dos. "Est-ce que quelqu'un qui commettrait ces faits de manière réfléchie quitterait les lieux avec ces caractéristiques ou ferait-il immédiatement disparaître ces éléments? ", s'est interrogé l'avocat. Luc Boterberg, de la police judiciaire fédérale de Termonde, a répondu que l'auteur avait ensuite changé ses vêtements et avait pris les précautions nécessaires. Il avait une capuche dont seule une mèche de cheveux s'échappait. L'avocat général est également intervenu. "Avez-vous déjà vu un auteur prendre une douche sur les lieux des faits et se teindre les cheveux? " Jaak Haentjens n'a pas abandonné. "A mon avis, il a conçu les préparatifs avant les faits, mais n'a jamais bien réfléchi à ce qui devait se passer après les faits. Il a fui dans la mauvaise direction." Jef Vermassen, avocat des proches des deux bébés assassinés, s'est levé. "N'avait-il pas l'intention d'aller ensuite à Harelbeke pour massacrer des médecins traitants? " (MUA)

Nos partenaires