Procès De Gelder - La juge d'instruction critique le médecin traitant d'Elza Van Raemdonck

26/02/13 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Le Vif

(Belga) La juge d'instruction Evi Muylaert a critiqué mardi le médecin de famille d'Elza Van Raemdonck, au procès de Kim De Gelder. Le médecin voulait délivrer un certificat de décès naturel, malgré les nombreux coups de couteau. Le médecin doit venir témoigner plus tard.

Le médecin a fait une grosse erreur, selon la juge d'instruction. "Je n'ai encore jamais vu de médecin qui aurait le culot de délivrer un certificat de décès naturel à un corps comportant 17 blessures", a-t-elle commenté. Elle a également expliqué que le médecin s'était lui-même mis à la recherche d'une arme. Le médecin connaissait bien la famille. Selon la juge d'instruction, la plupart des agents de police voyaient dans le mari d'Elza Van Raemdonck l'auteur potentiel. Elle-même aurait trouvé bizarre une telle violence -17 coups de couteau- de la part d'un homme de 76 ans. "C'est pour cela que je ne l'ai jamais privé de liberté." Selon Evi Muylaert, le mari d'Elza Van Raemdonck avait complètement perdu pied. "Il criait de désespoir, était éploré et n'arrivait pas à y croire", a-t-elle témoigné. L'homme pensait aussi avoir vu sa femme dans l'après-midi derrière les rideaux, bien qu'elle était déjà décédée à ce moment-là, selon les constatations du médecin. (HED)

Nos partenaires