Procès De Gelder - L'oncle médecin "plaidait toutes les semaines pour son internement"

13/03/13 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Le Vif

(Belga) L'oncle de Kim De Gelder, cardiologue de profession, situe à 2001 le changement de comportement de son neveu, qu'il a ensuite de moins en moins vu au fil des années. Il a affirmé mercredi devant la cour d'assises de Flandre orientale avoir plaidé "toutes les semaines pendant deux ans pour son internement".

"A partir de 2001, mais encore plus à partir de 2005, Kim est devenu plus distant avec sa famille. Il était apathique et pouvait rester des heures assis sur une chaise, tête baissée, sans faire un mouvement ni parler", a-t-il raconté. Un jour, l'oncle est tombé sur une histoire écrite par Kim De Gelder, qui se mettait en scène en train de tuer des gens. "Cela nous a inquiétés, ma femme et moi." Les parents de Kim De Gelder ont contacté l'oncle en 2007 parce qu'ils avaient l'intention de faire interner leur fils. "Ensuite, j'ai plaidé chaque semaine pendant deux ans pour son internement, quand nous nous retrouvions chez nos parents", a-t-il commenté. "Mais je n'étais pas médecin traitant et je suis un membre de la famille, alors..." Il a cependant relevé que sa formation en médecine, "il y a une vingtaine d'années", lui permettait de comprendre, avec sept ou huit signes distincts, que son neveu était malade et que l'internement était justifié. Lors d'une visite à son neveu en prison, "je lui ai demandé s'il savait ce qu'il faisait, au moment des faits. Il m'a répondu oui", a encore raconté l'oncle. (SLE)

Nos partenaires