Procès De Gelder - "Je voulais me prouver à moi-même que je pouvais tuer"

21/03/13 à 13:42 - Mise à jour à 13:42

Source: Le Vif

(Belga) "Je voulais alors, à cet âge-là, me prouver à moi-même que je pouvais tuer quelqu'un. Désolé pour les assassinats", a écrit Kim De Gelder sur un bout de papier au début du procès. Son avocat a lu ce petit mot jeudi à l'audience pour prouver que son client a perdu le contact avec la réalité.

Procès De Gelder - "Je voulais me prouver à moi-même que je pouvais tuer"

"Je voulais alors, à cet âge-là, me prouver à moi-même que je pouvais tuer quelqu'un. Désolé pour les assassinats. Je trouve qu'enfermer quelqu'un de cet âge, c'est plus grave que la mort. J'espère une peine clémente", écrit l'accusé dans ce mot. "Je suis désolé que ça ait duré si longtemps. Si j'avais eu un avocat plus expérimenté, ça serait allé autrement. Sorry Jaak, j'aurais voulu te révoquer, mais le système pénitentiaire ne m'a pas permis de contacter d'autres avocats." (PVO)

Nos partenaires