Procès De Gelder - "Il n'était pas nécessaire de l'interner"

14/03/13 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Le Vif

(Belga) Le psychiatre vivement mis en cause mercredi par les parents de Kim De Gelder a maintenu jeudi sa position prise en 2007: pour lui, il n'était pas nécessaire d'interner Kim De Gelder, ce qui ne signifie cependant pas, a-t-il nuancé, qu'aucun traitement n'était nécessaire.

Procès De Gelder - "Il n'était pas nécessaire de l'interner"

"Le jeune homme voulait prendre son indépendance, mais ça ne se faisait pas sans mal", a déclaré le docteur Eugeen De Bleeker. "Qui avez-vous vu en premier, Kim ou ses parents? ", a demandé le président de la cour d'assises de Flandre orientale. "Je ne sais plus, c'était il y a longtemps... J'ai vu les parents d'abord, je crois", a répondu le psychiatre. "Eux disent que vous avez vu Kim d'abord." Les entretiens avec les parents et Kim De Gelder permettent au psychiatre de conclure que "ça n'allait plus". "La communication n'était plus très bonne", a-t-il précisé à l'audience. "Il n'était pas nécessaire que ce jeune homme soit pris en charge, au contraire! J'ai dit qu'il fallait qu'il suive un traitement ambulatoire, et les parents ont immédiatement été d'accord." Le psychiatre a rappelé que l'internement est une mesure judiciaire, exceptionnelle, qui n'est prise que lorsqu'aucune autre solution n'existe. L'échange qui a suivi entre l'avocat de Kim De Gelder et le psychiatre a été particulièrement tendu. Le docteur De Bleeker a fait l'objet d'une plainte pour abstention coupable de la part des parents de l'accusé, plainte qui a été classée sans suite. (PVO)

Nos partenaires