Procès De Gelder - "Il aurait pu y avoir 10 victimes de plus"

04/03/13 à 16:55 - Mise à jour à 16:55

Source: Le Vif

(Belga) "Si le destin en avait décidé autrement, il aurait pu y avoir 10 victimes de plus", a indiqué Werner Jacobs, médecin légiste, lundi devant la cour d'assises de Flandre orientale. Quatre des cinq victimes, mortellement touchées ou non, ont été atteintes au cou. "Toutes ces blessures étaient potentiellement mortelles", a précisé le médecin.

Procès De Gelder - "Il aurait pu y avoir 10 victimes de plus"

Le président Koen Defoort s'est adressé à l'accusé immédiatement après le témoignage des médecins. "Qu'est-ce que cela vous fait, monsieur De Gelder ? ", a-t-il demandé. "J'ai préféré ne pas regarder", a répondu l'accusé. "Vous avez entendu ce qui s'est dit", a renchéri M.Defoort. "Que voulez-vous que je rajoute à cela ? ", a bredouillé De Gelder. Mais le président a insisté. "J'essaie de me concentrer pour ne pas regarder", a dit l'accusé, avant d'ajouter qu'"une personne peut être sujette à tant d'émotions différentes". Puis Kim De Gelder a conclu en disant qu'"il préférait ne pas en parler dans cette salle d'audience". Le président Defoort lui a alors demandé s'il pouvait s'imaginer ce que les victimes pensent de tout cela. "Je suis en prison depuis 4 ans", a répondu De Gelder. "C'est difficile pour moi ces derniers temps." Le président de la cour d'assises a une nouvelle fois insisté sur le même mode en demandant: "C'est donc pénible pour vous ? ". Ce à quoi l'accusé a répondu qu'il savait qu'il "n'était pas le seul" à "avoir difficile". (MUA)

Nos partenaires