Procès De Gelder - "Elle s'est fortement débattue contre moi"

27/02/13 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Le Vif

(Belga) Kim De Gelder a fini par expliquer mercredi l'assassinat d'Elza Van Raemdonck le 16 janvier 2009 à Vrasene. "Elle s'est fortement débattue contre les mouvements que je faisais", a dit un accusé hésitant. Elza réalisait, selon lui, ce qui était en train d'arriver.

Procès De Gelder - "Elle s'est fortement débattue contre moi"

"Dites la vérité, s'il vous plaît! ", l'avait imploré une des filles d'Elza. Elle voulait savoir si Kim De Gelder était resté longtemps dans la maison. "Je suis encore resté, oui", a-t-il indiqué. "Combien de temps? ", a demandé le président. "Environ cinq minutes." Le président a alors essayé de faire en sorte que Kim De Gelder explique ce qui s'est précisément passé dans la chambre à coucher. L'accusé a bafouillé quelque chose et le président a continué ses questions. Kim De Gelder a expliqué qu'il l'avait poignardée, qu'elle avait voulu se retourner et qu'il était tombé avec elle. "Je lui ai donné un dernier coup de couteau dans la gorge", a-t-il déclaré. "Elle présentait des blessures de défense. S'est-elle vigoureusement défendue? ", a demandé le président. "Elle s'est fortement débattue contre les mouvements que je faisais", a répondu l'accusé. Le président a également voulu connaître les derniers mots de la victime, ou si elle avait crié. "Elle a crié 'aw'." Cela n'a pas duré longtemps, selon Kim De Gelder. (JAV)

Nos partenaires