Procès Concordia - Une nouvelle vidéo admise comme preuve

18/07/13 à 21:16 - Mise à jour à 21:16

Source: Le Vif

(Belga) Une nouvelle vidéo, tournée à bord du Costa Concordia au moment de son naufrage en janvier 2012, a été admise comme preuve par le tribunal de Grosseto (Italie) lors du procès du commandant du paquebot.

Procès Concordia - Une nouvelle vidéo admise comme preuve

Cette nouvelle preuve a été admise au deuxième jour du procès du commandant Francesco Schettino, poursuivi pour homicides multiples par imprudence, abandon de navire et dommages causés à l'environnement. Il s'agit d'une vidéo enregistrée par les télécaméras de surveillance du navire. Ces enregistrements, qui avaient été saisis, montrent dans le détail les différentes phases de la tragédie, les opérations de secours des passagers menées dans l'urgence, la panique à bord. Les prochaines audiences de procès, prévu pour durer plusieurs mois, ont été fixées du 23 au 27 septembre, toujours au Théâtre moderne de Grosseto, le tribunal de la ville étant trop exigu compte tenu de l'affluence. Pour ces dates, le Parquet de Grosseto a cité 34 témoins, parmi lesquels des membres d'équipage ainsi que la jeune Moldave, Domnica Cemortan, qui se trouvait sur le pont avec Schettino au moment de l'accident, et le commandant de la capitainerie du port de Livourne Gregorio De Falco, qui intima en termes très crus, mais en vain, au capitaine de remonter à bord pour organiser les secours. Au total, le Parquet citera pas moins de 360 témoins. Le Costa Concordia, un paquebot de 114.500 tonnes, avait heurté un écueil près de la côte dans la nuit du 13 janvier 2012 et s'était échoué sur des rochers à quelques dizaines de mètres de l'île toscane du Giglio avec à son bord 4.229 personnes, dont 3.200 touristes. Trente-deux personnes avaient succombé, dont deux n'ont jamais été retrouvées. (Belga)

Nos partenaires