Procédure de classement de l'avenue du port: "Les pavés forgent l'identité de Bruxelles"

31/10/13 à 14:49 - Mise à jour à 14:49

Source: Le Vif

(Belga) Le comité APPP (Action Patrimoine, Pavés, Platanes) a annoncé jeudi à Bruxelles le lancement de la collecte des signatures nécessaires à l'introduction d'une procédure de classement de l'avenue du port. Il s'oppose ainsi au projet de réaménagement du gouvernement bruxellois qui prévoit de remplacer les pavés de la voirie par de l'asphalte.

Procédure de classement de l'avenue du port: "Les pavés forgent l'identité de Bruxelles"

Cette procédure vise à protéger les 300 platanes et les 1,5 million de pavés de l'avenue. "Pour les étrangers, les pavés forgent l'identité de Bruxelles", avance Mathieu Sonck, secrétaire général d'Inter-Environnement Bruxelles, une des associations regroupées au sein de l'APPP. "C'est la dernière avenue industrielle pavée de Belgique. Les pavés doivent être redressés tous les 20 ans et cela n'a pas été fait depuis 40 ans. Réasphalter doit se faire plus fréquemment encore. Derrière ça, c'est un savoir-faire national qui se perd." La ministre bruxelloise des Travaux publics Brigitte Grouwels (CD&V) se défend de créer une autoroute urbaine en mettant en avant que l'espace réservé au passage des voitures sera rétréci. "Préserver les pavés est défendable dans le centre historique de Bruxelles, mais pas à l'avenue du port. Elle ne date que du début du siècle dernier. Parfois une ville doit pouvoir avancer." L'APPP reproche au gouvernement bruxellois d'avoir annulé la consultation sur l'avenir de l'avenue du port et dénonce la tentation de modifier les affectations du sol pour déloger des industries. (Belga)

Nos partenaires