Prison de Nivelles - Les gardiens de la prison n'ont pas repris le travail à 14h

27/06/13 à 15:26 - Mise à jour à 15:26

Source: Le Vif

(Belga) La police locale n'empêchera pas, ce jeudi après-midi, de nouveaux détenus de rentrer à la prison de Nivelles. En matinée, le bourgmestre de Nivelles, Pierre Huart(MR), avait pris un arrêté en ce sens mais en précisant qu'il ne serait applicable qu'à condition que le personnel en grève reprenne le travail. A 14h, devant la prison, les gardiens ont refusé de rentrer dans l'établissement.

La police est présente sur place mais au lieu de filtrer les entrées pour empêcher de nouveaux détenus d'intégrer l'établissement, elle devra travailler à l'intérieur de la prison pour remplacer le personnel. Les agents pénitentiaires voulaient absolument marquer le coup après l'agression subie par trois des leurs, mercredi après-midi, de la part d'un détenu. Le climat à l'intérieur de la prison de Nivelles, surpeuplée, est difficile. Elle a été conçue pour abriter 192 détenus mais 287 prisonniers y sont logés aujourd'hui. L'arrêté pris par le bourgmestre Pierre Huart prévoit que plus aucun nouveau détenu ne doit rentrer dans l'établissement avant que le chiffre de la population carcérale à Nivelles retombe à 248, ce seuil étant défini, en accord avec le personnel et la direction, comme une surpopulation "acceptable". Les agents pénitentiaires prévoient de reprendre le travail vendredi matin, et ce n'est donc qu'à partir de vendredi que l'arrêté signé ce jeudi par le bourgmestre pourra être appliqué par la police. (Belga)

Nos partenaires