Présidentielle en Slovaquie: le nouveau venu Kiska mène la course

30/03/14 à 00:19 - Mise à jour à 00:19

Source: Le Vif

(Belga) Andrej Kiska, un millionnaire philanthrope novice en politique, arrivait samedi soir nettement en tête du second tour de l'élection présidentielle en Slovaquie, après le dépouillement de bulletins dans 32,2% des circonscriptions, selon les chiffres de la Commission électorale.

Présidentielle en Slovaquie: le nouveau venu Kiska mène la course

M. Kiska obtenait 58,9% des suffrages exprimés, devançant le Premier ministre social-démocrate Robert Fico qui en obtenait 41,1%, selon le calcul effectué par la télévision Markiza TV, sur la base de chiffres officiels de la Commission. Les bureaux de vote ont fermé à 22h00 heure locale (22h00 en Belgique). Les résultats définitifs devaient être connus dans la nuit de samedi à dimanche. M. Kiska, ancien magnat des crédits de consommation devenu philanthrope, est un centriste sans parti. Il mise sur son image de bienfaiteur resté à l'abri des allégations de corruption ayant éclaboussé ces dernières années la classe politique. Selon la presse de Bratislava, cette élection présidentielle fait figure de référendum sur le gouvernement de Robert Fico, chef du gouvernement de 2006 à 2010 et depuis 2012. Une élection de M. Fico à la magistrature suprême donnerait à son parti Smer-SD un contrôle total de la présidence, du Parlement (83 sièges sur 150 depuis 2012) et du gouvernement, une situation inédite depuis l'indépendance de la Slovaquie en 1993. S'il est élu président, l'euro-enthousiaste Kiska assure qu'il fera contre-poids au gouvernement. "Même en cas de sa défaite, Robert Fico continuera à occuper son poste de Premier ministre, le gouvernement et le Parlement continueront leur travail", a lancé le chef du Parlement, Pavol Paska, à l'antenne de la télévision TA3. Le nouveau chef de l'État prêtera serment le 15 juin, à l'expiration du second mandat de l'actuel président de gauche, Ivan Gasparovic. (Belga)

Nos partenaires