Présidentielle afghane - Plus de 3.000 plaintes déposées pour irrégularités

08/04/14 à 14:04 - Mise à jour à 14:04

Source: Le Vif

(Belga) La Commission indépendante des plaintes électorales en Afghanistan a reçu plus de 3.000 plaintes sur des irrégularités présumées pendant l'élection présidentielle de samedi. La plupart des griefs sont liés à un manque de bulletins dans les bureaux de vote. D'autres concernent des convocations électorales falsifiées ou l'intimidation d'électeurs.

Présidentielle afghane - Plus de 3.000 plaintes déposées pour irrégularités

Parmi ces 3.000 plaintes, seules 1.573 étaient écrites et donneront lieu à une enquête approfondie car elles étaient documentées, précise le porte-parole de la Commission des plaintes électorales, Nadir Mohseni. Les autres cas, signalés pour la plupart par téléphone, manquent d'éléments de preuve. Selon les estimations de la Commission électorale afghane, environ 7 millions d'électeurs se sont déplacés aux urnes sur les 12 millions qui y étaient attendus samedi pour le premier tour de la présidentielle. Les résultats préliminaires seront connus le 24 avril, prélude à une période de contestation et un possible deuxième tour le 28 mai si aucun des huit candidats en lice n'obtient la majorité absolue. Il semble toutefois, selon les premiers dépouillements, que l'ancien ministre des Affaires étrangères Abdullah Abdullah soit en tête du scrutin à Kaboul. Un second tour l'opposant à Ashraf Ghani, un ancien cadre de la Banque mondiale, devrait se profiler mais les résultats nationaux pourraient ne pas être connus avant plusieurs semaines. (Belga)

Nos partenaires