Présidentielle afghane: l'audit des votes du 2e tour a commencé

17/07/14 à 10:58 - Mise à jour à 10:58

Source: Le Vif

(Belga) L'audit des 8,1 millions de suffrages enregistrés au 2e tour de la présidentielle afghane a commencé jeudi à Kaboul, afin de départager les candidats Abdullah Abdullah et Ashraf Ghani sur fond d'accusations de fraude.

Cette vaste opération inédite décidée en accord avec les deux rivaux devrait durer "deux à trois semaines", a indiqué le président de la commission électorale indépendante (IEC) Ahmad Yousuf Nuristani, lors d'une conférence de presse avant le début de l'audit. "Nous envisageons de former une centaine d'équipes pour cet audit", a dit M. Nuristani. Jeudi, l'audit a toutefois commencé avec une trentaine d'équipes seulement. Après ce travail fastidieux d'analyse des bulletins de vote urne par urne, les candidats auront 24 heures pour formuler leurs plaintes, qui devront être traitées en 48 heures par la commission des plaintes (ECC). "J'espère que les deux candidats accepteront les résultats cette fois-ci après l'audit général", a ajouté M. Nuristani en précisant que tous les observateurs étrangers n'étaient pas encore arrivés. Au lendemain de l'annonce des résultats préliminaires du second tour de la présidentielle du 14 juin, M. Abdullah avait refusé de reconnaître l'avance donnée à son adversaire Ashraf Ghani, crédité de 56,4% des voix. Cet audit est crucial pour l'issue du scrutin et la légitimité du futur président afghan. L'investiture du nouveau président afghan devait avoir lieu le 2 août mais sera retardée, le temps d'écarter les suffrages jugés frauduleux. (Belga)

Nos partenaires