Près de 200 demandeurs d'asile afghans devant les bureaux de De Crem

19/09/13 à 10:50 - Mise à jour à 10:50

Source: Le Vif

(Belga) Des demandeurs d'asile afghans, qui occupent un bâtiment de la rue du Trône à Ixelles depuis deux semaines et réclament un permis de séjour, ont continué jeudi matin leur tournée de manifestations entamée la semaine dernière. Après avoir protesté devant les bureaux du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA), ou encore ceux de la secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration, Maggie De Block, ils se sont rendus jeudi matin devant le cabinet de Pieter de Crem, ministre de la Défense. Ce dernier n'a pas souhaité réagir.

Près de 200 demandeurs d'asile afghans devant les bureaux de De Crem

Tout en admettant savoir que le ministre de la Défense n'est pas en mesure d'apporter une solution à leur problème, les manifestants expliquent "vouloir l'entendre dire si la situation en Afghanistan est suffisamment sûre pour envisager ou non un retour". "S'il affirme que le pays est suffisamment sûr, nous nous demanderons alors pourquoi des troupes belges y sont encore présentes", précise Samir, le représentant des manifestants. Actuellement, 400 demandeurs d'asile afghans résident dans un ancien centre de réfugiés à Ixelles. Ils avaient pour objectif de manifester chaque jour de cette semaine contre la politique belge de migration, avait indiqué Samir le 16 septembre dernier. Lundi, les réfugiés se sont fait entendre au CGRA. Le lendemain, ils étaient présents devant le cabinet de la ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), à Bruxelles, où une délégation de sept personnes a été reçue. La semaine dernière, une action similaire avait été menée devant les bureaux de Maggie de Block. Ils estiment avoir droit au statut de réfugiés politiques. (Belga)

Nos partenaires