Près d'un tiers d'appels en plus au service Tabacstop en 2013

20/02/14 à 14:08 - Mise à jour à 14:08

Source: Le Vif

(Belga) Le nombre d'appels téléphoniques à Tabacstop, le service gratuit d'aide à l'arrêt tabagique de la Fondation contre le Cancer, a augmenté de 27% en 2013, pour atteindre 17.507 appels. Les accompagnements téléphoniques personnalisés, via lesquels un tabacologue offre un soutien "sur mesure" au fumeur, ont bondi de 83%, à 6.790, annonce jeudi la Fondation contre le Cancer.

Près d'un tiers d'appels en plus au service Tabacstop en 2013

Selon Tabacstop, 27% des Belges fument, soit 21% des femmes et 32% des hommes. Les appels reçus par le service proviennent à 60% de francophones et à 40% de flamands. Les fumeurs du nord du pays sont par contre plus nombreux à visiter le site internet de Tabacstop, qui a enregistré l'an dernier un total de 113.282 visiteurs uniques. Parmi les appelants au numéro 0800/111.00, 89% ont déjà essayé d'arrêter de fumer plusieurs fois. Les raisons de s'adresser à Tabacstop invoquées par les personnes y bénéficiant d'un accompagnement téléphonique personnalisé sont une volonté de faire des économies (52%) et des craintes quant à leur santé (51%). L'obligation d'affichage du numéro et de l'adresse web (www.tabacstop.be) du service sur les paquets de cigarettes, en vigueur depuis le 1er janvier 2011, semble par ailleurs porter ses fruits. Les chiffres de l'année 2013 montrent ainsi que c'est grâce à cette mention sur les paquets que les fumeurs connaissent Tabacstop: 71% des moins de 26 ans évoquent le paquet comme source de connaissance du numéro gratuit, ainsi que 48% des plus de 36 ans. Forte de ces résultats, la Fondation contre le Cancer appelle jeudi les autorités à mentionner aussi les coordonnées de Tabacstop sur les paquets de tabac à rouler. (Belga)

Nos partenaires