Premiers mineurs coincés secourus en Afrique du Sud

16/02/14 à 18:42 - Mise à jour à 18:42

Source: Le Vif

(Belga) Onze premiers mineurs ont été sortis dimanche d'une mine d'or illégale de la banlieue de Johannesburg où des dizaines de mineurs, plus de 200 selon certaines informations, auraient été pris au piège depuis la veille.

"Nous en avons secouru onze jusqu'à présent, la plupart ne présentent pas de blessures apparentes mais ils font l'objet d'un examen médical", a déclaré à l'AFP Russel Meiring, membre de l'organisation de secours d'urgence privée ER24. Un photographe et un vidéaste de l'AFP ont vu les onze sortir à l'aide d'une échelle descendue dans le puits par les sauveteurs. Ceux-ci ont oeuvré plusieurs heures dimanche à l'aide d'équipements lourds pour accéder aux victimes, une trentaine au moins, peut-être plus de 200, restés coincées dans la mine d'or d'une banlieue est de Johannesburg. "Nous sommes entrés en communication avec une trentaine de mineurs coincés. Ils nous dit qu'il y en avait 200 autres en dessous d'eux", a déclaré à l'AFP au début des opérations Werner Vermaak, porte-parole de l'organisation privée de secours d'urgence ER24. Les mineurs étaient descendus samedi dans la mine exploitée illégalement, creusée derrière un stade de cricket du quartier de Benoni, dans le district d'Ekurhuleni. Ils n'avaient pas pu ressortir en raison de la chute d'un bloc de rocher et de gravats qui ont bloqué l'issue du puits avant l'intervention d'engins. De l'eau et de la nourriture avaient été descendues à l'aide d'une corde dans un premier temps. (Belga)

Nos partenaires