Première Guerre mondiale - Une trentaine de pays pour coordonner les commémorations

18/10/13 à 18:00 - Mise à jour à 18:00

Source: Le Vif

(Belga) Les représentants d'une trentaine de pays ayant participé à la Première Guerre mondiale se sont mis d'accord vendredi à Paris pour tenter de coordonner les commémorations, à partir de 2014, du centenaire du conflit.

Ministres et responsables ministériels ont exprimé leur volonté commune de donner un caractère exceptionnel à ces célébrations, en développant en particulier les coopérations. "C'est la première fois qu'on arrive à organiser un cycle commémoratif mondialisé", s'est réjoui Kader Arif, ministre français des Anciens combattants, à l'issue de la réunion. De l'Afrique du Sud à la Turquie, des responsables des cinq continents étaient autour de la table. "Nous devons montrer que l'on peut dépasser ce qui fait parfois conflit entre nous et porter un message de tolérance", a poursuivi le ministre français, qui a appelé les participants "à éviter la concurrence" entre les projets à l'échelle internationale. La France et la Belgique, principaux théâtres des combats, seront les deux grands pays hôtes des commémorations, mais chaque nation célébrera le centenaire en fonction de sa propre histoire et de son rapport au conflit. "Les participants se sont entendus sur des messages communs à destination des opinions publiques, en particulier des jeunes générations des pays partenaires", indique le ministère dans un communiqué. Ils ont exposé les grandes lignes des cérémonies et manifestations qu'ils organiseront, sur leur sol et à l'étranger. En France, l'un des temps forts des commémorations, le 14 juillet 2014, devrait permettre de rassembler à Paris, sur les Champs-Elysées, des représentants de 72 pays ayant participé au conflit. En conjuguant la présence de groupes de jeunes, pour transmettre la mémoire, et d'unités militaires des ex-belligérants. (Belga)

Nos partenaires