Poutine signe au Tadjikistan le maintien d'une base russe pour 30 ans

05/10/12 à 17:06 - Mise à jour à 17:06

Source: Le Vif

(Belga) La Russie et le Tadjikistan ont annoncé vendredi avoir signé un accord sur le maintien jusqu'en 2042 d'une base militaire russe dans cette ex-république soviétique voisine de l'Afghanistan, à l'occasion de la visite du président russe Vladimir Poutine.

"Nous allons ainsi assurer la défense de nos intérêts stratégiques, renforcer la sécurité et la stabilité dans toute l'Asie centrale", a déclaré M. Poutine à Douchanbé. Cet accord, qui prévoit le maintien de la base militaire russe jusqu'en 2042, vient remplacer l'accord existant qui devait expirer en octobre 2014, a précisé pour sa part Iouri Ouchakov, un conseiller du président russe, cité par l'agence Interfax. En vertu de ce nouvel accord, la Russie ne devra payer qu'un très petit loyer pour l'utilisation de cette base, qui compte environ 7.000 soldats. "Pratiquement, ce sera gratuit", selon M. Ouchakov. En échange, la Russie s'est engagée à moderniser l'armée tadjike, ainsi qu'à assurer l'entraînement des forces armées du Tadjikistan, a indiqué le président tadjik Emomali Rakhmon dans un communiqué, publié à l'issue de sa rencontre avec son homologue russe. "La Russie est un partenaire stratégique du Tadjikistan. Nous sommes sincèrement intéressés à développer la coopération", a déclaré M. Rakhmon, lors de cette rencontre. Le président russe a de son côté offert un fusil à lunette à M. Rakhmon, qui fête vendredi ses 60 ans, et l'a invité en Russie. Le Tadjikistan, qui partage une frontière poreuse avec l'Afghanistan, est dans une situation fragile depuis l'accord de paix conclu en 1997 après la guerre civile entre le pouvoir et des combattants islamistes. (PVO)

Nos partenaires