Pour un troisième mandat, les hauts fonctionnaires devront avoir la mention "excellent"

27/09/13 à 18:35 - Mise à jour à 18:34

Source: Le Vif

(Belga) Le conseil des ministres a approuvé vendredi quatre arrêté royaux qui règlent l'évaluation des hauts fonctionnaires détenant un mandat, c'est-à-dire les "top managers" de l'administration, a annoncé le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Hendrik Bogaert.

Pour un troisième mandat, les hauts fonctionnaires devront avoir la mention "excellent"

Tout comme leurs collaborateurs, ces hauts fonctionnaires seront évalués chaque année. Les mentions de l'évaluation seront identiques: excellent, répond aux attentes, à développer ou insuffisant. Ces "top managers" sont nommés pour une période de six ans. Pour la première prolongation de leur mandat, ils doivent obtenir au moins la mention "répond aux attentes" lors de leur évaluation. Ceux qui postulent pour un troisième mandat, après 12 ans, doivent obtenir la mention "excellent". Les mandataires qui souhaitent travailler au-delà de 65 ans peuvent le faire si le ministre, pour les présidents de comités de direction, ou le président, pour les autres mandataires, marque son accord. Les mandataires qui, à l'expiration de deux mandats, réintègrent une fonction de fonctionnaires fédéraux accèdent à une classe supérieure à celle dans laquelle ils travaillaient auparavant. Pour cela, ils doivent avoir obtenu au moins "répond aux attentes" lors de leur dernière évaluation. Le problème du remplacement temporaire dans les fonctions à mandat a également trouvé une solution. Les remplaçants perçoivent une prime d'environ 600 euros (bruts, non indexés) par mois, à condition toutefois qu'une procédure de sélection d'un nouveau mandataire ait été engagée. (Belga)

Nos partenaires