Pour se rendre au travail, le covoiturage a diminué de 14,6 %

21/12/12 à 14:17 - Mise à jour à 14:17

Source: Le Vif

(Belga) Le covoiturage est en perte de vitesse (-14,6%) dans les déplacements domicile - lieu de travail, a révélé vendredi le SPF Mobilité et Transports dans sa dernière enquête du genre. Au niveau national, les résultats montrent une légère augmentation de l'utilisation du vélo (+3,6%) et de la voiture (+2,6%) qui reste, avec 67,3%, le mode de transport le plus couru des Belges. La dernière enquête a été réalisée en 2008.

Il y a trois ans, cette même enquête mettait en avant une diminution de l'utilisation de la voiture dans les déplacements domicile - lieu de travail. En 2011, le recours à la voiture, non seulement en augmentation, dépasse même le niveau de 2005. Et le co-voiturage ne représente plus que 3,5% des divers modes de transport. Pour expliquer, en partie, cette tendance générale, les enquêteurs ont remarqué l'importante augmentation du nombre de places de parking. Selon le SPF, l'utilisation du vélo continue à augmenter mais moins fortement qu'en 2008. Le vélo est le principal moyen de transport pour 8,7 % des travailleurs sondés. Le pourcentage de travailleurs qui se rendent au travail à pied (2,3 %) évolue peu. En fonction de la région où le domicile du travailleur est établi, certaines différences apparaissent. C'est surtout le cas pour les travailleurs qui vivent en Région bruxelloise, zone urbaine par définition. L'administration y constate une forte augmentation des transports en commun (+8,7%) et du vélo (+18,8%) pour aller travailler. La Flandre suit les tendances nationales générales. La Wallonie affiche, quant à elle, un taux impressionnant d'utilisation des quatre roues pour rejoindre son lieu de travail (82,4%). Le SPF Mobilité et Transports organise tous les trois ans ce type d'enquête dans toutes les entreprises et organismes d'intérêt public de plus de 1.400 travailleurs pour leurs implantations de plus de 30 travailleurs. (DEL)

Nos partenaires