Pour la SNCB-Holding, les points-vélo n'outrepassent pas la définition de leurs missions

20/12/12 à 18:05 - Mise à jour à 18:05

Source: Le Vif

(Belga) Les points-vélo existants n'outrepassent pas la définition de leurs missions, a réagi jeudi la SNCB-Holding à la suite du communiqué de FerderProCycle, le groupement des spécialistes du cycle affilié à Federauto, qui disait regretter la concurrence déloyale que provoquent ces points-vélo pour l'ensemble du secteur.

Pour la SNCB-Holding, les points-vélo n'outrepassent pas la définition de leurs missions

Dans le cadre de ces points-vélo, la SNCB-Holding fait appel à des entreprises d'économie sociale et leur verse une indemnité de prestation pour qu'elles assurent une mission de permanence aux abords des gares, qu'elles nettoient les parkings pour deux roues et qu'elles s'occupent de l'enlèvement des vélos abandonnés. Ces points permettent également la location de vélos et assurent des réparations de dépannage. "Deux types de prestation pour lesquelles aucune indemnité n'est versée", précise la SNCB-Holding. Si un navetteur se rend à vélo à la gare et a besoin d'être dépanné, les points-vélo interviennent afin de lui permettre de rentrer en toute sécurité chez lui. "Au-delà de cela, les points-vélo ne peuvent effectuer d'importantes réparations et doivent renvoyer les navetteurs vers le secteur traditionnel. Si de grosses réparations ont eu lieu, que l'on nous le prouve afin que nous puissions intervenir." La SNCB-Holding précise enfin qu'une concertation a été mise en place en Flandre avec les vélocistes locaux avant d'installer les points-vélo et que ceux-ci n'ont pas pour objectif de concurrencer le secteur traditionnel. (DRIES LUYTEN)

Nos partenaires