Portugal - Le budget de rigueur sera soumis à la Cour constitutionnelle

01/01/13 à 23:32 - Mise à jour à 23:32

Source: Le Vif

(Belga) Le budget portugais pour 2013, marqué par de sévères mesures d'austérité, sera soumis à la Cour constitutionnelle, a indiqué mardi le président Anibal Cavaco Silva estimant qu'il y a des doutes en matière "de justice dans la répartition des sacrifices" demandés aux Portugais.

Portugal - Le budget de rigueur sera soumis à la Cour constitutionnelle

"De ma propre initiative, la Cour constitutionnelle sera appelée à se prononcer sur la conformité du budget d'Etat pour 2013 avec la constitution de la République", a déclaré M. Cavaco Silva lors de son message de Nouvel an retransmis à la télévision. "2013 sera une année difficile", a-t-il souligné. "L'exécution du budget se traduira par une réduction des revenus des citoyens. Tout le monde sera touché, mais certains plus que d'autres, ce qui soulève des doutes sur la justice dans la répartition des efforts", a reconnu le chef de l'Etat. La Cour constitutionnelle pourrait, selon certains experts, déclarer anticonstitutionnelles certaines dispositions du budget, notamment la taxation des retraites ou la réduction du nombre de tranches d'imposition. Le budget 2013 doit permettre au Portugal de réaliser des économies de 5,3 milliards d'euros, financés à plus de 80% par des hausses d'impôts que le ministre des Finances, Vitor Gaspar, avait lui-même qualifiées d'"énormes". Il les a néanmoins jugées indispensables en raison de la crise qui frappe le Portugal, sous assistance financière internationale depuis mai 2011 et qui devrait connaître une troisième année consécutive de récession, avec un repli de l'économie estimé à -2,2%. (HENRIQUES DA CUNHA)

Nos partenaires