Pologne: une mère accusée d'avoir tué cinq de ses huit enfants nouveaux nés

02/11/12 à 18:48 - Mise à jour à 18:48

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet régional de Lomza (nord-est de la Pologne) a accusé vendredi une femme de 41 ans habitant un petit village de la région d'avoir tué cinq de ses huit enfants nouveaux nés, entre 1998 et 2012.

"Nous savons que dans les années 1998-2012 la femme avait donné la naissance à six enfants, quatre garçons et deux filles. Les enfants étaient nés vivants. Selon nos conclusions, cinq de ces enfants sont morts. Une enquête est menée pour établir ce qui s'est passé avec le sixième", a déclaré la porte-parole du parquet de Lomza, citée par l'agence PAP. Les corps des enfants ont été retrouvés dans l'étable, dans le grenier et dans la cave de la maison où vivait la femme avec ses deux autres enfants, âgés de 7 et 10 ans, ainsi que son compagnon, dans le petit village de Hipolitowo, près de Lomza. Ces deux enfants ont été placés dans une famille d'accueil. "La femme cachait ses grossesses", a indiqué la porte-parole. Elle a eu deux autres enfants, aujourd'hui majeurs, avec son mari, décédé il y a plusieurs années. "Elle se débrouillait mal dans la vie, elle avait des problèmes avec l'alcool et bénéficiait de l'aide des services sociaux", a déclaré au quotidien Gazeta Wyborcza, le porte-parole du tribunal de Lomza. La police avait été alertée en juin par les employés des services sociaux qui soupçonnaient cette femme de nier une grossesse. (MUA)

Nos partenaires