Politique industrielle de l'UE - Marcourt rejoint par neuf États enjoint à Van Rompuy d'agir pour l'industrie

20/02/14 à 16:00 - Mise à jour à 16:00

Source: Le Vif

(Belga) Neuf États membres de l'Union européenne ont cosigné une lettre que le ministre wallon de l'Économie Jean-Claude Marcourt a adressée, au nom de la Belgique, au président du Conseil Herman Van Rompuy pour lui enjoindre de prendre des mesures de relance de l'industrie européenne.

Politique industrielle de l'UE - Marcourt rejoint par neuf États enjoint à Van Rompuy d'agir pour l'industrie

M. Marcourt (PS), qui représente la Belgique au conseil des ministres européens de l'industrie, y insiste sur des mesures favorisant les investissements dans la recherche et l'innovation, s'appuyant sur une complémentarité des secteurs dans l'industrie ou dans les services, ainsi qu'un niveau de formation élevé. Il y rappelle la nécessité d'une politique de recherche et développement qui pourrait notamment agir sur les coûts de l'énergie. "Nous soutenons totalement la volonté du commissaire européen à l'Industrie, Antonio Tajani, de se fixer des objectifs ambitieux en matière de politique industrielle", a-t-il déclaré jeudi au conseil européen de l'Industrie, déplorant une politique industrielle trop souvent réduite à une variable d'ajustement d'autres politiques. Le ministre a également plaidé pour une meilleure gestion des aides d'État, qui restent à ses yeux "un outil essentiel de la renaissance industrielle de nos sociétés occidentales". Outre la Belgique, les signataires actuels de la lettre sont le Luxembourg, la Hongrie, la Croatie, la Bulgarie, Malte, Chypre, l'Autriche, l'Estonie et la Lituanie. D'autres pays sont sur le point de signer, assure le cabinet Marcourt. (Belga)

Nos partenaires