Policiers montois interpellés - Le chef de corps de la police de Mons va initier une enquête interne

01/07/13 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Le Vif

(Belga) Une enquête administrative interne sera initiée par le chef de corps de la police de Mons-Quévy, Marc Garin, à la suite de l'interpellation de trois policiers montois pour mauvais comportements dans le camping du Summerfestival d'Anvers.

Policiers montois interpellés - Le chef de corps de la police de Mons va initier une enquête interne

Trois agents de la police de Mons ont été interpellés le week-end dernier au Summerfestival d'Anvers pour mauvais comportements dans le camping du festival. Les policiers, en civil, avaient délimité leur terrain dans le camping avec de la "rubalise" de police et avaient réquisitionné, au moyen de leur carte de police, des matelas d'autres campeurs pour dormir plus confortablement. Après une nuit en cellule, les trois hommes ont dû évacuer leurs tentes du camping du festival et ont été renvoyés à Mons. Le chef de corps de la police de Mons-Quévy, Marc Garin, a été contacté par son collègue anversois à ce sujet. "J'ai reçu un courriel dans lequel mon collègue ne donne pas beaucoup plus de détails que ce que la presse anversoise avait relaté", a indiqué Marc Garin. "Un procès verbal a été rédigé par la police d'Anvers. Il a été communiqué à l'autorité judiciaire. De mon côté, j'initierai une enquête administrative interne qui impliquera l'audition des trois agents, dans le but de comprendre ce qui s'est réellement passé et de prendre d'éventuelles sanctions si nécessaire. Cette enquête prendra plusieurs semaines." Les trois policiers ont toutefois repris leurs postes dès lundi. (Belga)

Nos partenaires