Polémique Reynders-CD&V: M. Reynders confirme avoir porté la question au "kern"

13/03/13 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Le Vif

(Belga) Le vice-Premier ministre Didier Reynders a confirmé mercredi avoir fait une mise au point la veille en conseil ministériel restreint pour que cessent les attaques du CD&V à propos de sa politique alors qu'il était titulaire, dans les trois derniers gouvernements, du portefeuille des Finances, tout en assurant que "tout se passe bien au sein du gouvernement" avec ses collègues chrétiens-démocrates.

"Cela (ces attaques) devrait s'arrêter. On ne peut pas continuer à subir des attaques alors que l'on a assumé une responsabilité à la demande-même du CD&V", a-t-il affirmé à son arrivée à un nouveau conseil restreint, en faisant référence à la garantie accordée en novembre 2011 par l'État aux coopérants d'Arco, le bras financier de l'ACW en Flandre et du MOC au sud du pays - la même que celle précédemment octroyée aux détenteurs de livrets d'épargne, à hauteur de 100.000 euros par personne physique. "J'ai été ministre des Finances, j'en suis très fier. Je crois que ce que j'ai fait tout ce qu'il fallait pour sauvegarder les épargnants belges, y compris 800.000 coopérateurs d'Arco, à la demande du CD&V", a-t-il fait valoir. (GGD)

Nos partenaires