Plusieurs trains supprimés après la découverte d'un engin explosif en gare d'Ottignies

22/05/14 à 11:41 - Mise à jour à 11:41

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs trains ont été supprimés jeudi matin en raison de la découverte de deux obus, datant probablement de la Deuxième Guerre mondiale, dans le périmètre de la gare d'Ottignies, a indiqué jeudi matin le porte-parole d'Infrabel.

Plusieurs trains supprimés après la découverte d'un engin explosif en gare d'Ottignies

Les trains sont à l'arrêt sur les tronçons Bruxelles-Ottignies (ligne 161), Louvain-Ottignies (ligne 139) et Charleroi-Ottignies (ligne 140). Infrabel et la SNCB ont adapté le service des trains en bloquant les véhicules aux gares périphériques à celle d'Ottignies, soit La Hulpe, Wavre et Fleurus. La ligne 161 dans le sens Binche-Louvain-la-Neuve est quant à elle limitée à Bruxelles-Luxembourg. Deux trains IC passant par Ottignies ont quant à eux été supprimés au départ de Bruxelles: celui qui relie Bruxelles-Midi à Luxembourg ainsi que la ligne allant de Bruxelles-Midi à Dinant. Dans l'autre sens, les trains s'arrêtent respectivement à Namur et Gembloux, a précisé le porte-parole de la SNCB. Par ailleurs, la liaison de l'omnibus Namur-Gembloux a été entièrement supprimée. Un service de navettes doit être mis en place au départ de Wavre, La Hulpe, Fleurus et Mont-saint-Guibert en direction d'Ottignies. Les deux engins explosifs ont été découverts dans le cadre de travaux de terrassement menés à l'intersection des voies Ottignies-Bruxelles et Ottignies-Louvain. "Un périmètre de sécurité maximal a été dressé et tous les trains au départ et à l'arrivée d'Ottignies ne circulent plus. En résumé, la gare d'Ottignies est complètement à l'arrêt", a précisé Frédéric Sacré. Le Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs (SEDEE) alerté par le gestionnaire du rail est en route pour entamer les opérations de déminage. (Belga)

Nos partenaires