Plusieurs organisations sociales taguées de slogans fascistes à La Louvière

14/06/13 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Le Vif

(Belga) Des tags de croix celtiques et de slogans fascistes ont été découverts vendredi matin sur les façades de la Mutualité socialiste et des locaux de la maison médicale "Médecine pour le Peuple" à La Louvière, ainsi que sur le Théâtre communal et la Taverne du Théâtre. "Antifa, inquiète toi", "Solidarité avec Esteban" sont quelques-unes des phrases taguées sur les bâtiments. Selon un communiqué du PTB-La Louvière, elles font référence au récent décès de Clément Méric, ce jeune français "antifasciscte" tombé sous les coups présumés du skinhead Esteban en plein Paris.

"Une personne qui passait en bus devant notre bâtiment m'a prévenu vers 7h45", explique Jef Heyvaerts, responsable de Médecine pour le Peuple La Louvière. "Ces tags viennent clairement de l'extrême droite. Ils visent les organisations sociales, visiblement aussi la culture..." Pour le gestionnaire de la maison médicale, les tags font écho aux actions que mènent le groupuscule d'extrême droite Nation depuis plusieurs semaines à La Louvière, comme le placement d'affiches racistes. Les inscriptions sur les vitres de Médecine pour le Peuple, réseau de maisons médicales gratuites créé par le Parti du Travail de Belgique (PTB), seront nettoyées vendredi soir. "Mais au-delà de ces tags, je pense qu'il est temps de s'inquiéter sérieusement de la montée de l'extrême droite", continue Jef Heyvaerts. "C'est aux pouvoirs communaux et fédéraux d'agir. Mais nous pouvons peut-être, à notre niveau, nous réunir pour former un front face aux extrémistes. Les groupes tels que Nation profitent de la crise pour diviser la population. En réalité, la crise n'est pas dûe aux étrangers, mais bien aux décisions gouvernementales dirigées par le PS, le CDH et le MR. J'aimerais réfléchir à des actions positives à mettre en place. La mobilisation positive des jeunes est très importante. Cela ne sert à rien de dialoguer avec l'extrême droite, car ils ne sont que dans le registre de la provocation. A nous de nous unir et de formuler des réponses face aux inquiétudes des habitants." (Belga)

Nos partenaires