Plusieurs arrestations après un meurtre à Estaimpuis

14/04/14 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Le Vif

(Belga) Le corps calciné d'un octogénaire avait été retrouvé le 29 mars dernier dans son habitation en feu à St-Léger, dans l'entité d'Estaimpuis. Le parquet de Tournai a confirmé lundi la thèse criminelle et l'arrestation de plusieurs personnes.

Dans un entretien très laconique avec la presse, Jean-Bernard Cambier, procureur du roi ff à Tournai, a confirmé lundi en fin d'après-midi que le décès de Daniel Maroy était dû à des faits criminels. "L'homme était déjà mort au moment de l'incendie. Plusieurs personnes ont déjà été entendues et d'autres devront encore l'être. Certaines de ces personnes ont été placées sous mandat d'arrêt. Certaines ont été relâchées par la juge d'instruction Mme De Mol, d'autres par la chambre du conseil de Tournai. Deux personnes sont actuellement toujours détenues. D'autres sont toujours activement recherchées. Le rôle des personnes impliquées est extrêmement difficile à déterminer", s'est contenté d'expliquer le magistrat qui a refusé de répondre à toute autre question. La nuit du vendredi 28 au samedi 29 mars, vers 1h15 du matin, les pompiers de Mouscron étaient intervenus pour un incendie survenu dans une ferme implantée le long de la rue du Chien à St-Léger (Estaimpuis). Dans les décombres, les secouristes avaient retrouvé le corps de l'occupant des lieux, un homme âgé de 83 ans. L'incendie étant d'origine suspecte, une instruction avait été ouverte à Tournai. Selon des témoins, plusieurs jeunes avaient été aperçu à proximité des lieux, peu avant l'incendie. Depuis la mise à l'instruction de ce dossier, le parquet de Tournai avait toujours refusé de communiquer. L'enquête se poursuit afin de mettre la main sur d'autres éventuels intervenants. (Belga)

Nos partenaires