Plus de vingt blessés dans des échauffourées entre police et manifestants en Macédoine

04/07/14 à 22:29 - Mise à jour à 22:29

Source: Le Vif

(Belga) Une vingtaine de policiers et plusieurs manifestants ont été blessés vendredi dans des échauffourées ayant opposé à Skopje les forces de l'ordre à environ 2.000 Albanais de Macédoine qui protestaient contre la condamnation de six des leurs à la perpétuité pour meurtre. "Six manifestants ont été arrêtés, dont un, blessé, a été transporté à l'hôpital. Il y a un certain nombre de blessés graves, mais leurs jours ne sont pas en danger", a déclaré à la presse Ivo Kotevski, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Plus de vingt blessés dans des échauffourées entre police et manifestants en Macédoine

Plus tôt dans la journée, la police a utilisé du gaz lacrymogène et des canons à eau pour disperser les manifestants qui protestaient contre la condamnation lundi par un tribunal local à la prison à vie de six Albanais de Macédoine pour le meurtre en avril 2012 de cinq Macédoniens de l'ethnie majoritaire slave, acte qualifié par les autorités d'"attaque terroriste". Les incidents ont éclaté lorsque les manifestants ont tenté de pénétrer dans les locaux du tribunal à Skopje qui avait prononcé le verdict contesté. Ils ont jeté des pierres en direction de l'établissement et cassé plusieurs fenêtres avant l'intervention de la police. Ils brandissaient des pancartes sur lesquelles ont pouvait lire "nous demandons justice" ou encore "nous ne sommes pas des terroristes". Deux des six accusés ont été condamnés par contumace, car ils purgent au Kosovo voisin une peine de prison pour détention illégale d'armes. La Macédoine a engagé une procédure pour obtenir leur extradition. Le 12 avril 2012, les cadavres de cinq Macédoniens tués par balle avaient été découverts près d'un lac prisé par les pêcheurs se trouvant à proximité du village de Smiljkovci, au nord de Skopje. Une vingtaine de suspects d'origine albanaise avaient été interpellés dans un premier temps, nombre d'entre eux appartenant à des groupes islamistes radicaux. Les relations entre Albanais et Macédoniens sont marquées par des tensions depuis un conflit de sept mois ayant opposé en 2001 les forces gouvernementales à la guérilla albanaise macédonienne. (Belga)

Nos partenaires