Plus de la moitié des Belges confrontés à des problèmes de sécurité en ligne en 2012

04/03/13 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Le Vif

(Belga) Six Belges sur dix ont été confrontés à un acte de cybercriminalité l'année dernière, révèlent lundi les résultats d'une étude de CERT.be, l'équipe fédérale d'intervention d'urgence en sécurité informatique. Le virus ou le programme malveillant reste le problème le plus fréquemment rencontré par les internautes, qui ne changent pas leur comportement en ligne pour autant.

Plus de la moitié des Belges confrontés à des problèmes de sécurité en ligne en 2012

Selon l'étude menée auprès de 2.000 internautes belges âgés de 16 à 70 ans, le virus ou le programme malveillant qui endommage directement l'ordinateur constitue le problème de sécurité en ligne le plus fréquemment rencontré par les utilisateurs (25,72%). Il devance les tentatives de dérober de l'argent ou des informations (18,56%), l'envoi non désiré d'e-mails à partir d'une adresse personnelle (17,16%) et les mots de passe qui ne sont subitement plus valables (14,03%), détaille CERT.be. Au total, six belges sur dix ont été confrontés à des problèmes de sécurité en ligne l'année dernière, révèle CERT.be. Mais l'inquiétude suscitée par cette cybercriminalité n'a pourtant pas de conséquence immédiate sur les comportements en ligne. Selon l'étude, 40% des sondés ne changent leur mot de passe qu'en cas de problème ou s'ils l'ont oublié, et 22% ne le changent jamais. "La cybercriminalité concerne chaque jour un peu plus les utilisateurs finaux", analyse Christian Van Heurck, coordinateur chez CERT.be. "Les gens sont préoccupés par la situation, mais ils n'estiment pas toujours les risques à leur juste niveau. C'est pourquoi nous travaillons sur un site web centralisé où les utilisateurs pourront trouver des informations objectives sur les dangers du web et recevoir des conseils pour mieux se protéger." (DDM)

Nos partenaires