Plus de contrôles sur les routes grâce aux nouvelles amendes liées à l'alcoolémie

02/04/13 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Le Vif

(Belga) Le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet, va investir les revenus issus des amendes liées aux contrôles d'alcoolémie, dont le tarif a été relevé, dans plus de contrôles sur les routes, a-t-il indiqué à l'association d'automobilistes flamande VAB qui a posté cet extrait d'interview sur YouTube.

Les tarifs des amendes de circulation ont été augmentés de 10% ce 2 avril. "Ces revenus supplémentaires consistent en une indexation des amendes qui ne l'ont plus été depuis 2003", souligne M. Wathelet. Il a aussi indiqué que ces revenus supplémentaires sont "investis dans la sécurité routière dans sa globalité". "C'est la première fois que nous faisons cela. Les revenus supplémentaires provenant des contrôles d'alcoolémie seront investis dans plus de sécurité routière et dans plus de contrôles", ajoute-t-il. En 2012, les amendes de circulation ont rapporté 370 millions d'euros, selon le VAB. Pour 2013, les amendes devraient rapporter environ 460 millions d'euros. Environ deux tiers de cette somme revient au trésor national en général. Le derniers tiers (154 millions) est destiné à un fonds de sécurité routière. En 2011, 136 millions d'euros ont été destinés au fonds de sécurité dont 109 millions qui ont été effectivement dépensés. En 2012, 144 millions d'euros étaient prévus pour la sécurité routière. Selon le baromètre du trafic du VAB, à peine 2 Belges sur 10 sont convaincus qu'une hausse de 10% des amendes aura un effet positif sur le comportement des usagers. (GEL)

Nos partenaires