Plus de chevaux tués dans les abattoirs en raison de la crise

31/10/12 à 10:46 - Mise à jour à 10:46

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 200 chevaux sont tués chaque semaine dans les abattoirs, soit un tiers de plus que par le passé. En cause, la crise et la forte hausse des prix de l'alimentation pour animaux, rapporte mercredi Het Laatste Nieuws.

Plus de chevaux tués dans les abattoirs en raison de la crise

Le nombre de chevaux conduits à l'abattoir est toujours plus important avant l'hiver mais les chiffres ont fortement augmenté avec la crise, souligne Thierry Smagghe, de la Fédération belge de la viande (Febev). "Laisser hiverner un cheval coûtait, il y a trois ou quatre ans, environ 500 euros. Déjà à cette époque, cela coûtait trop cher pour certaines personnes mais, avec la forte hausse des prix de l'alimentation pour animaux, le coût de l'hivernage a maintenant doublé voire même triplé", selon Thierry Smagghe. Vendre ces animaux à d'autres passionnés est par ailleurs assez difficile. "Le marché est saturé", explique-t-il encore. "En règle générale, les chevaux sont repris par un commerçant et emmenés à l'abattoir." En fonction de l'état de l'animal, son propriétaire reçoit entre 600 et 700 euros. (Harry How)

Nos partenaires