Plus de Chaises demande une évaluation du décret inscription

23/09/12 à 18:55 - Mise à jour à 18:55

Source: Le Vif

(Belga) Soutenue par l'asbl ELEVeS (Ecoles libres efficaces vivantes et solidaires), Plus de chaises, initiative citoyenne des parents d'enfants sans école ou mal placés, a organisé dimanche matin un rassemblement familial aux abords du Collège Saint-Michel, à Etterbeek, pour demander une évaluation en urgence du décret inscription réalisée conjointement avec les acteurs du terrain.

Parmi les 300 personnes estimées par la police de la zone Montgomery, les bourgmestres d'Etterbeek Vincent De Wolf (MR), de Woluwe-Saint-Pierre Willem Draps (MR) et le député MR Alain Destexhe ont soutenu les revendications de l'initiative citoyenne apolitique. Sur des airs d'écoliers, les parents d'élèves ont chanté une complainte sur les inscriptions en première secondaire en Communauté française adressée à la ministre de l'enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (cdH). Plus de chaises demande qu'un nouveau décret soit voté pour la rentrée 2013. Au 1er septembre, plus de 300 enfants étaient sans école. Priscilla Casterman, représentante d'ELEVeS donne une mauvaise note à la ministre : "La copie est mauvaise et doit être entièrement revue. Elle a déshumanisé les inscriptions qui sont réduites en actes administratifs. Cela devient doctrinal. L'échec scolaire augmente car la mixité est mal accompagnée." Dans les rangs de Plus de chaises, certains jugent hypocrite d'avancer qu'il reste des places sans préciser qu'il s'agit d'"écoles d'alphabétisation" et demande que la mixité scolaire passe par une uniformisation des programmes. Constatant que depuis 2010 le nombre de sans école ne cesse d'augmenter, la fin de l'adossement est attendue avec angoisse. (ANA)

Nos partenaires