Plus de candidats aux études de médecine que l'an dernier, malgré le test

02/09/13 à 10:06 - Mise à jour à 10:06

Source: Le Vif

(Belga) La deuxième session du test d'entrée en médecine, qui a lieu ce lundi, a attiré 2.064 inscrits, selon les chiffres communiqués sur son blog par le président du Conseil interuniversitaire de la Communauté française (CIUF), Bernard Rentier, recteur de l'université de Liège (ULg).

"Visiblement, le test (obligatoire mais non contraignant) n'a découragé personne: il y a plus de candidats déclarés aux 2 sessions que d'inscrits l'an dernier", écrit-il. Après la session de juillet, qui a vu 976 des 1.065 inscrits passer le test (56 des 976 se sont réinscrits en septembre probablement pour voir s'ils pouvaient améliorer leur résultat), on compte un maximum de 2.984 étudiants potentiellement inscrits en médecine en Fédération Wallonie-Bruxelles en 2013-2014. Certains d'entre eux pourraient toutefois renoncer, découragés par leurs résultats. Alors que la date de clôture des inscriptions pour la deuxième session avait été fixée initialement au 23 août, le ministre de l'Enseignement supérieur Jean-Claude Marcourt avait demandé au CIUF de rouvrir, à titre exceptionnel, les inscriptions au test d'orientation du secteur de la santé jusqu'au vendredi 30 août à midi. Cela a permis à 101 retardataires de rejoindre le groupe des inscrits. Ce test n'est destiné qu'aux étudiants qui s'inscrivent pour la première fois, et ne concerne pas les bisseurs. (Belga)

Nos partenaires