Plus de cadeaux, même minimes, des firmes pharmaceutiques pour les médecins

02/04/14 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Le Vif

(Belga) Pharma.be, l'Association générale de l'industrie du médicament, a annoncé mercredi avoir modifié son code déontologique dans le but d'éviter tout cadeau des firmes pharmaceutiques pouvant "influencer" le choix de produits à prescrire opéré par un médecin ou un autre professionnel de la santé. L'association, qui regroupe aujourd'hui 140 entreprises pharmaceutiques implantées en Belgique, veut ainsi "renforcer l'intégrité et l'éthique dans les interactions entre les industries pharmaceutiques et les professionnels de la santé".

Les modifications, unanimement approuvées par les membres de pharma.be selon les dires de la CEO Catherine Rutten, portent sur les cadeaux offerts par les firmes en lien avec des médicaments soumis à prescription. Dès le 29 septembre 2014, il sera interdit selon le code déontologique de l'Association "d'offrir des cadeaux concernant les médicaments soumis à prescription aux professionnels de la santé, même s'ils sont liés à la pratique et de faible valeur". Les bics, post-its ou boîtes de mouchoir estampillés du visuel d'un nouveau médicament soumis à prescription et distribués lors de colloques ou de présentations chez le prescripteur ne seront donc plus autorisés. Quelques exceptions sont prévues pour les "objets d'utilité médicale" valant maximum 50 euros (TVA incluse) et ne faisant pas partie du matériel de base du prescripteur ou encore pour du matériel informatif de faible valeur étant, au profit final du patient, en lien direct avec l'exercice des soins. (Belga)

Nos partenaires