Plus de 810 millions d'euros versés à tort aux chômeurs français

10/07/13 à 17:05 - Mise à jour à 17:05

Source: Le Vif

(Belga) Près de 812 millions d'euros ont été versés à tort en 2012 à des chômeurs en France, selon un rapport du médiateur du service de l'emploi qui préconise une simplification des règles.

En 2012, les allocations versées au nom de l'assurance chômage et de l'Etat ont représenté respectivement 29,7 et 3,3 milliards d'euros. Les "indus", ou trop-perçus par les chômeurs, ont atteint 811,67 millions, soit 2,5% du total de ces sommes. Au total 524 millions (65%) ont été récupérés par la suite auprès des demandeurs d'emploi. Ces versements erronés résultent souvent de périodes de travail non déclarées, ou déclarées trop tard, par les inscrits au service de l'emploi, ou d'erreurs lors du calcul des droits. La majorité des sommes (66%) concernent le cumul d'une indemnisation et d'un revenu d'activité. Actuellement, pour continuer à être indemnisé, un chômeur ne doit pas dépasser 110 heures d'activité par mois ou toucher plus de 70% de son salaire antérieur. Et le cumul est limité à 15 mois. Le suicide par immolation en février d'un demandeur d'emploi à qui était réclamé un remboursement de quelques centaines d'euros avait provoqué une vive émotion, et des associations avaient réclamé un "moratoire" sur ces "trop-perçus". (Belga)

Nos partenaires