Plus de 8 pc des conducteurs distraits au volant

22/01/14 à 18:24 - Mise à jour à 18:24

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 8 pc des conducteurs, soit près d'un conducteur sur 12, sont distraits au volant, ressort-il d'une étude de l'Institut Belge pour la Sécurité Routière (IBSR) présentée mercredi après-midi, en présence du secrétaire d'Etat à la Mobilité Melchior Wathelet, au Salon de l'Auto à Bruxelles. Le gsm reste la principale source de distraction.

Plus de 8 pc des conducteurs distraits au volant

"Un conducteur sur 12 que vous rencontrez est un conducteur distrait, ce qui est inquiétant", a regretté le secrétaire d'Etat à la Mobilité. Selon l'étude menée fin 2013 en 156 endroits du pays, 3,2 pc des conducteurs téléphonaient sans kit mains libres ou envoyaient des sms. Ce sont les chauffeurs de poids lourds qui utilisent le plus leur téléphone portable en cours de route (6,3 pc), contre 5,6 pc des conducteurs de camionnettes et 2,8 pc des automobilistes. Des différences sont également relevées selon les régions. L'usage du gsm est ainsi plus fréquent à Bruxelles (5,5 pc des conducteurs distraits) qu'en Flandre (3,4 pc) et en Wallonie (3 pc). Il ressort par ailleurs de l'étude que les conducteurs sont plus distraits par leur téléphone portable lorsqu'ils se trouvent sur l'autoroute (6,6 pc) qu'en agglomération (1,9 pc). De même, ce sont plus souvent des hommes (1,4 pc) que des femmes (0,8pc) qui téléphonent ou envoient des sms au volant. Et le plus souvent, cela se produit lorsque ces personnes se trouvent seules dans leur véhicule. "Téléphoner ou conduire, il faut choisir car n'oublions jamais qu'un moment d'inattention suffit pour provoquer un accident dont les conséquences peuvent vous poursuivre toute une vie", souligne encore Melchior Wathelet. L'usage du gsm au volant peut valoir aux conducteurs une amende de 110 euros. (Belga)

Nos partenaires