Plus de 7.200 médicaments contrefaits ou illégaux saisis en Belgique

05/10/12 à 12:34 - Mise à jour à 12:34

Source: Le Vif

(Belga) Près de 4.700 unités (comprimés, ampoules) d'anabolisants, 2.070 comprimés de médicaments traditionnels chinois et 500 comprimés d'éphédrine ont été saisis en Belgique lors de l'opération internationale "PANGEA V" visant la vente en ligne de médicaments contrefaits et de médicaments illégaux, annoncent vendredi le SPF Finances et l'agence fédérale des médicaments et de produits de santé (AFPMS).

Tous ces médicaments provenaient d'Inde, de Chine (et Hong-Kong), des Etats-Unis et de Turquie. Cette opération, qui a eu lieu du 25 septembre au 2 octobre et qui a pu compter sur la participation de cent pays, avait notamment pour objectif de conscientiser le public concernant de possibles risques en matière de santé lors de l'achat de médicaments sur internet. Les produits amaigrissants, les stimulants de l'érection, les substances hormonales et les calmants constituent encore la majeure partie du trafic illégal et des envois postaux. La collaboration entre les douanes, la police, l'AFPMS et les services postaux offre une image précise en matière de commerce illégal sur internet et de trafic international de substances et de médicaments. Au niveau mondial, "Pangea V" a permis de saisir 3.758.000 unités sous forme de comprimés, capsules ou ampoules. La valeur est estimée à 8,10 millions d'euros. Plus de 19.000 sites web ont été contrôlés et 18.000 ont été fermés (nom de domaine ou système de paiement fermé). (MUA)

Nos partenaires