Plus de 5.000 personnes ont fait appel au Centre pour l'égalité des chances en 2012

22/01/13 à 11:39 - Mise à jour à 11:39

Source: Le Vif

(Belga) En 2012, 5.112 personnes ont fait appel au Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme, indique mardi l'institution dans un communiqué de presse. Au total, 892 signalements concernaient les droits fondamentaux d'étrangers et 4.220 des cas de discrimination présumée.

L'année dernière, la plupart des signalements concernaient les secteurs des biens et des services (logement, horeca, assurances), emploi et médias. Le Centre a enregistré "une nette augmentation" du nombre de signalements relatifs aux motifs de discrimination "convictions religieuses ou philosophiques", "handicap" et "orientation sexuelle". Les trois principaux critères de discrimination ont été les critères dits "raciaux" (1 dossier sur 3), les convictions religieuses ou philosophiques (1 sur 5) et le handicap (1 sur 6), devant l'âge (1 dossier sur 16), la fortune (1 sur 16) et l'orientation sexuelle (1 sur 18). Ces 5.112 signalements ont débouché sur l'ouverture de 1.452 dossiers et cinq actions en justice. "Dans chaque cas, nous donnons toujours la priorité à une solution concertée", explique Edouard Delruelle, directeur adjoint du Centre. "Nous n'entamons une action en justice que lorsque la concertation est impossible ou qu'elle échoue." En 2011, 5.185 signalements avaient été recensés, dont 1.023 portaient sur le droit des étrangers et 4.162 sur des cas de discrimination. Le Centre, qui célébrera son vingtième anniversaire cette année, sera bientôt transformé en une institution interfédérale de lutte contre la discrimination, à côté d'un Centre fédéral de la migration. (VIM)

Nos partenaires