Plus de 400 nouvelles espèces d'animaux et de plantes découvertes en Amazonie depuis 2010

23/10/13 à 13:15 - Mise à jour à 13:15

Source: Le Vif

(Belga) Depuis 2010, 441 nouvelles espèces d'animaux et de plantes ont été découvertes dans les forêts primaires d'Amazonie, annonce le WWF mercredi dans un communiqué. L'organisation de protection de la nature et de l'environnement insiste sur la vulnérabilité de ces espèces face à la déforestation.

Plus de 400 nouvelles espèces d'animaux et de plantes découvertes en Amazonie depuis 2010

Le WWF a compilé ces découvertes sur une liste, qui comprend 258 plantes, 84 poissons, 58 amphibiens, 22 reptiles, 18 oiseaux et un mammifère, excluant toutefois les innombrables découvertes d'insectes et autres invertébrés. Selon les scientifiques, la plupart de ces nouvelles espèces (dont notamment un singe qui ronronne comme un chat (Callicebus caquetensis), un piranha végétarien (Tometes camunani) ou encore une grenouille de la taille d'un ongle (Allobates amissibilis)) ont été découvertes en petites quantités et vivent uniquement en Amazonie. Elles sont donc particulièrement vulnérables à des menaces telles que la déforestation, alors qu'on estime que 7.000 km2 de forêts amazoniennes disparaissent chaque année, ce qui équivaut à environ un quart de la Belgique. "Le rythme actuel de destruction des écosystèmes représente une menace sérieuse. Pas seulement pour les richesses naturelles et les personnes qui en dépendent pour vivre, mais aussi parce que l'Amazonie joue un rôle important dans le climat mondial", affirme le directeur de la conservation au WWF-Belgique, Geert Lejeune. (Belga)

Nos partenaires