Plus de 300 nouvelles espèces animales décrites par le Musée de l'Afrique centrale

10/10/13 à 18:10 - Mise à jour à 18:10

Source: Le Vif

(Belga) Les scientifiques du Musée royal de l'Afrique centrale à Tervueren ont décrit 305 espèces animales inconnues de la science lors de la période 2011-2012, indique jeudi le musée sur son site internet. Il s'agit entre autres d'araignées, de poissons, de papillons de nuit, de mille-pattes et de concombres de mer.

Plus de 300 nouvelles espèces animales décrites par le Musée de l'Afrique centrale

Certaines de ces nouvelles espèces ont été découvertes lors d'expéditions scientifiques en Afrique et d'autres dans les collections du musée. "En raison du très grand nombre de spécimens récoltés lors des expéditions scientifiques, il faut parfois des dizaines d'années avant de tous pouvoir les étudier en détail", précise Marc De Meyer, chef du département biologie. Découvrir, décrire, nommer et classer la biodiversité africaine constitue une des missions principales des scientifiques du Musée royal de l'Afrique centrale, ajoute son site internet. Les scientifiques du musée combinent des méthodes classiques, tels que la morphologie et l'anatomie, avec des techniques plus modernes, notamment la microscopie de grille et la biologie moléculaire. Les scientifiques du Musée royal de l'Afrique centrale découvrent chaque année de nouvelles espèces. Mais leur nombre est remarquablement élevé pour la période 2011-2012, se réjouit Marc De Meyer. On dénombre actuellement 1,5 million d'espèces animales, dont près d'un million d'insectes. "Mais on estime que leur véritable nombre se situerait plutôt aux alentours de 10 millions", précise encore le musée. "On ne connaîtrait donc qu'à peine 15% des espèces animales sur terre." (Belga)

Nos partenaires