Plus de 300 étudiants de la Haute Ecole Albert Jacquard ont manifesté devant l'Elysette

29/10/13 à 13:10 - Mise à jour à 13:10

Source: Le Vif

(Belga) Quelque 350 élèves en grève de la Haute École Albert Jacquard (HEAJ), rejoints par des délégations de l'Université catholique de Louvain (UCL), de l'Université de Namur ou encore de la Haute École Léonard de Vinci, sont arrivés mardi midi devant l'Elysette, le siège du gouvernement wallon, à Jambes pour réclamer un refinancement de l'enseignement supérieur et "un enseignement de qualité pour tous". Une délégation est actuellement reçue par le cabinet du ministre francophone de l'Enseignement supérieur, Jean-Claude Marcourt.

Les professeurs de la HEAJ étaient en arrêt de travail mardi matin en signe de soutien aux élèves. "Il y a un grand mécontentement de la part des étudiants de la HEAJ depuis le début de l'année. Les professeurs absents ou à la retraite ne sont pas remplacés. Les locaux sont trop petits à la suite des regroupements de classes. Il pleut à l'intérieur des bâtiments", a expliqué Corinne Martin, présidente de la Fédération des Étudiants Francophones (FEF). Placée sous la tutelle du ministère de l'Enseignement, la HEAJ, qui compte environ 1.300 étudiants, vit actuellement une période de tensions. Le directeur-président de l'école, Walter Benozzi, est ainsi soupçonné d'avoir détourné 50.000 euros. "Nous ne sommes pas là pour parler de la direction. Nous demandons du matériel, de l'encadrement, des locaux plus adaptés", a précisé Julien Thijs, président du conseil étudiant de la HEAJ. (Belga)

Nos partenaires