Plus de 3.000 personnes attendues face à la Bourse pour un 3e "pique-nique désobéissant"

05/06/14 à 18:02 - Mise à jour à 18:02

Source: Le Vif

(Belga) Le mouvement citoyen "Picnic the Streets" déplore la création d'un "mini-ring" dans le pentagone bruxellois. Dimanche, il manifestera son mécontentement envers les projets de réaménagement du centre-ville autour d'un troisième "pique-nique désobéissant" place de la Bourse à Bruxelles. Près de 3.000 personnes ont déjà confirmé leur venue sur les réseaux sociaux.

Plus de 3.000 personnes attendues face à la Bourse pour un 3e "pique-nique désobéissant"

Si le mouvement se réjouit du projet de la Ville de Bruxelles de créer un piétonnier entre les places de la Bourse et De Brouckère, il dénonce la suppression des bandes de bus et le maintien des places de parking. "Le collège communal va créer un mini-ring autour de la Bourse", regrette Pascale Panis, porte-parole de l'association de fait. "C'est très bien de créer un piétonnier, mais quel intérêt si les bus se retrouvent coincés dans la circulation ? On va faire venir encore plus de voitures dans les quartiers résidentiels. Nous ne voulons pas d'une autoroute urbaine", clame la militante. D'après elle, les autorités de la Ville craignent une désertion des commerces, alors que seuls 15% des consommateurs effectuent leurs achats au centre-ville en voiture. Picnic the Streets demande le développement de nouvelles lignes de bus et tram en site propre, la réduction des emplacements de parking, l'instauration d'un plan de circulation cycliste et davantage d'espaces verts dans les quartiers résidentiels. Ce mouvement citoyen bilingue est né d'un appel lancé il y a deux ans par le philosophe Philippe Van Parijs. Depuis, il a organisé deux pique-niques place de la Bourse, un à Ixelles et un autre à Molenbeek. (Belga)

Nos partenaires