Plus de 200 taximen bruxellois manifestent contre les taximètres

26/11/13 à 13:05 - Mise à jour à 13:05

Source: Le Vif

(Belga) A l'appel des associations de chauffeurs de taxis bruxellois ATB, UPETTC et Taxis united, au moins 200 taximen, selon les organisateurs, se sont rassemblés, mardi, dès midi, devant la gare du Nord, à Bruxelles, pour protester contre l'instauration du taximètre digital obligatoire en 2016. La police de Bruxelles-Ixelles effectuera un comptage lorsque la manifestation débutera.

Les organisateurs avaient annoncé 500 chauffeurs. Il n'y a pas eu d'embarras de circulation en matinée. "Nous voulons que l'installation des taximètres soit subsidiée en totalité, non seulement à hauteur de 1.000 euros", réclame Constantin Tsatsakis, président de l'Association des Taxis Bruxellois (ATB). "Nous voulons également que cette mesure soit prolongée après 2014. Quant à la diminution de 375 euros accordée sur les 575 euros de la taxe annuelle d'agglomération, nous demandons qu'elle devienne structurelle." La CSC Transcom, la FGTB-UBOT et le Groupement national des entreprises de taxis ont fait savoir par communiqué qu'ils se distanciaient de cette mobilisation. Ils déclarent soutenir l'accord du gouvernement bruxellois sur la modernisation du secteur et, notamment, l'installation généralisée de taximètres digitaux de la dernière génération dans tous les taxis de Bruxelles-Capitale. Les chauffeurs de taxis devaient quitter la gare du Nord après 12h30, pour entamer un itinéraire passant par le boulevard E. Jacqmain, la Bourse, puis la rue du Lombard où un arrêt symbolique est au programme devant le Parlement bruxellois. Le cortège poursuivra ensuite sa route vers le Grand Sablon, le Palais de Justice et la place Louise. (Belga)

Nos partenaires