Plus de 20% des Polonais croient les juifs responsables de la mort du Christ

18/01/14 à 16:49 - Mise à jour à 16:49

Source: Le Vif

(Belga) Vingt-deux pour cent des Polonais continuent à croire le vieux stéréotype des juifs responsables de la mort du Christ, selon une étude d'un Centre de recherches sur les préjugés de l'Université de Varsovie, citée samedi par le quotidien Gazeta Wyborcza.

Plus de 20% des Polonais croient les juifs responsables de la mort du Christ

Selon cette étude effectuée au cours de l'été 2013 sur un échantillon de 1.000 personnes, 23% des Polonais croient aussi que, dans le passé, les juifs avaient enlevé des enfants chrétiens. "Il s'agit d'une étude des stéréotypes (...) qui peuvent conduire à certaines attitudes", a expliqué au journal Michal Bilewicz, le responsable de l'étude. Il a toutefois souligné que l'"on peut bien partager des stéréotypes antisémites tout en restant opposé à la discrimination des juifs". Par ailleurs, selon cette étude, 63% des Polonais sont convaincus d'"une conspiration juive", 67% estiment que "les juifs tendent à élargir leur impact sur le monde" et 44% croient que "les juifs ont le pouvoir sur le monde". "La triste conclusion de cette étude est que l'antisémitisme en Pologne est +un phénomène constant+", conclut le journal. Pays d'accueil d'une grande diaspora juive pendant 1.000 ans, la Pologne comptait en 1939 près de 3,3 millions de juifs, soit 10% de la population. Plus de trois millions ont péri pendant l'Holocauste perpétré par l'Allemagne nazie. Beaucoup de ceux qui ont survécu ont émigré aussitôt après la guerre, ou à la suite des campagnes antisémites attisées par le régime communiste de l'époque dans les années 1950 et 1960. Il y a actuellement, selon diverses estimations, entre 8.000 et 40.000 juifs dans ce pays de 38 millions d'habitants. La vie juive y renaît avec diverses manifestations culturelles et religieuses mais, paradoxalement, l'antisémitisme n'a pas disparu, alimenté par des groupes ultranationalistes et catholiques intégristes. (Belga)

Nos partenaires