Plus de 120 millions d'Indiens ont lavé leurs péchés pendant la Kumbh Mela

10/03/13 à 11:53 - Mise à jour à 11:53

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 120 millions de pélerins ont lavé leurs péchés dans les eaux de fleuves sacrés en Inde lors du plus grand festival religieux au monde, la Kumbh Mela, achevé dimanche et marqué une fois encore par une bousculade meurtrière.

Plus de 120 millions d'Indiens ont lavé leurs péchés pendant la Kumbh Mela

La Kumbh Mela, qui a débuté le 14 janvier, se tient tous les douze ans à Allahabad (Uttar Pradesh, nord). Pour la seule journée de dimanche, deux millions de personnes se sont baignées à la confluence de trois fleuves sacrés: Gange, Yammuna et Saraswati. L'édition de cette année a attiré encore plus de pèlerins que les autres fois parce qu'elle était jugée particulièrement favorable par des astrologues en raison d'un alignement planétaire qui ne se produit que tous les 147 ans. "Plus de 60 millions de personnes avaient participé au festival en 2001 et cette fois nous pensons qu'elles ont été 120 millions", a déclaré à l'AFP le responsable du festival, Mani Prasad Mishra. Les pèlerins, ascètes ou simples fidèles, pensent que se baigner dans ces eaux les lave de leurs péchés et les libère du cycle des réincarnations. Les bousculades sont un risque permanent pendant les festivals religieux indiens, où le maintien de l'ordre et le contrôle de la foule sont souvent insuffisants. Cette année, 36 personnes ont péri dans une bousculade en gare d'Allahabad où des pèlerins étaient massés en attendant de rentrer chez eux. (DEF)

Nos partenaires