Plus de 100 morts dans les violences de l'ouest birman

26/10/12 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 100 personnes ont été tuées en quelques jours dans les violences entre bouddhistes et musulmans, dans l'ouest de la Birmanie, soulevant l'inquiétude croissante de la communauté internationale qui craint que le processus de réformes ne soit menacé.

Plus de 100 morts dans les violences de l'ouest birman

Après plusieurs semaines d'accalmie dans un Etat Rakhine sous état d'urgence, des affrontements ont de nouveau éclaté depuis dimanche entre les bouddhistes de l'ethnie rakhine et les musulmans Rohingyas, une minorité apatride considérée par l'ONU comme parmi les plus persécutées de la planète. Un porte-parole du gouvernement rakhine a fait état d'au moins 112 morts. "Jusqu'à ce matin, 51 hommes et 61 femmes sont morts", a indiqué à l'AFP Win Myaing, précisant que les victimes étaient à déplorer dans les deux communautés. Il a également indiqué que plus de 70 personnes avaient été blessées et quelque 2.000 maisons avaient été incendiées. Dans ce contexte, les principales organisations musulmanes du pays ont annulé les célébrations de l'Aïd Al-Adha, l'une des plus importantes fêtes de l'islam, qui commençait vendredi. Les violences font par ailleurs resurgir le spectre de l'exil massif de Rohingyas, notamment vers la Malaisie, dans des proportions plus importantes que les années précédentes. Le Bangladesh voisin a de son côté renforcé ses patrouilles frontalières pour s'assurer qu'ils ne puissent pas entrer sur son territoire. (MUA)

Nos partenaires